Jump to content

blocbul

Membre
  • Content Count

    362
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About blocbul

  • Rank
    Pro

Contact Methods

  • Website URL
    https://www.youtube.com/channel/UCuYRwzbDfcJ5ki7dVin9lIA?feature=g-subs-u

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris

Recent Profile Visitors

967 profile views
  1. Oui tu peux y aller les yeux fermés, j'ai acheté deux basses là bas (Greco et Fernandes) et le patron est un bon connaisseur, et surtout honnête D'ailleurs j'ai essayé la Yamaha Pulser et la Tokai hard puncher qu'il a en stock (les deux sunburst) et franchement si j'avais pas déjà acheté deux PB 15 jours avant j'en prennais une des deux!
  2. On peut pas dire que les DiMarzio DP123 soient "propres". C'est pas du tout cristalin comme peuvent l'être les Duncan Designed d'origine sur la Squier. Gros niveau de sortie, bas mediums bien prononcés, le micro chevalet n'a plus cette énorme différence de niveau... En fait ça ressemble au son d'un fender vintage mais avec beaucoup plus de patate. C'est marrant car j'ai aussi eu le DiMarzio (model P) sur une PB et j'ai pas du tout aimé (trop dark), largement préféré le Fender Original 62. Par contre sur la JB les DiMarzio restent mes préférés (testé du CS60 et du Crel) Registre funk/rock/blues, je précise ...
  3. J'avais la même basse il y a assez longtemps et je me souviens très bien que j'avais monté dessus des micros DiMarzio model J (DP123) et ils avaient vraiment apporté du punch au son. Sonorités définivement rock avec ces micros mais gros niveau de sortie, possibilité de régler les plots des micros corde par corde et ça, sur une JB c'est génial pour les cordes A et D. Question sonorités les aigues étaient un peu plus en retrait que sur l'origine mais grosse présence bas medium et ça sortait vraiment du mix. Avec les micros en mode série le niveau était carrément énorme.
  4. Moi j'en suis complètement satisfait du HX Stomp. Par contre il est vrai qu'il faut un peu bidouiller pour sortir un gros son bien plein... Il faut utiliser les deux chemins de signal avec (ou sans) crossover. Là ça change tout. J'ai splitté mon signal avec un crossover (à 270Hz), partie basse avec compresseur et EQ, partie aigue avec compresseur, effets , ampli et cab. Et là franchement ça marche du tonnerre. En plus ça me permet de me faire des patchs super rapidement car je n'ai plus à me préoccuper de la partie "basse" du spectre pour qu'elle ressorte. Tous les effets (disto, flanger, reverb, etc...) sont sur le chemin des aigues. Sans cette astuce j'avais souvent du mal à faire sonner mes patches comme il faut et encore plus à les équilibrer entre eux.
  5. Ben franchement j'ai testé plusieurs émulateurs android sous windows (Memu et Bluestacks) et j'ai trouvé que ça fonctionnait très bien. Après peut-être que pour les jeux c'est pas suffisant mais pour IRealPro ça marche impeccable !
  6. Tu montes un émulateur android sur ton Linux et tu utilises IRealPro , il est vraiment top ce soft et le forum derrière permet de partager et de récupérer des milliers de trucs
  7. Pour revenir sur l'histoire de la rotation de phase, c'est surtout gênant quand la même source (la basse par exemple) est restituée au travers de deux systèmes différents. Si tu sors ta basse par l'ampli et que tu envoies aussi le signal en façade avec un HPF là tu vas avoir un problème de phase avec les effets à la con de renforcement ou d'annulation de certaines fréquences dans la salle... Mais si tu mets ton HPF en amont des sorties qui vont vers l'ampli et la façade, à priori y aura aucun souci. La phase sera altérée mais elle le sera pareil sur toutes les sources.
  8. L'ampeg BA108 est surprenant , un son vraiment sympa, qui n'est bizarrement pas trop typé ampeg et plutôt transparent.
  9. J'utilise aussi pas mal le HPF du AcBsPre du zoom (j'ai un B1 moi) et ça le fait vraiment bien. Il me semble aussi que c'est 12db/octave Comme tous les HPF, faut tailler dans le lard en coupant et rajouter des graves ensuite avec le potar de grave, sinon le son devient tout petit et on perd complètement la basse dans le mix
  10. Si c'est pour enregistrer des répètes franchement le zoom H1 ou supérieur est largement suffisant. J'ai un H1 depuis une dizaine d'années et ça marche toujours très bien. Tu le mets pas trop près de la batterie avec le gain à 20 et ça roule. Pas de prise de tête. Je m'en suis aussi servi pour enregistrer des concerts et franchement c'est pas mal non plus, 1000 fois mieux que ce que peut capter un téléphone ou une caméra.
  11. Peu importe le le type et la marque effectivement. Mais y a un truc par contre sur lequel tu dois te focaliser c'est la valeur du condensateur, car non seulement ça influe sur comment il va couper les aigus quand tu fermes la tona mais ça influe AUSSI sur le son que va avoir le micro avec la tona complètement ouverte. J'avais du mal à le croire mais y a clairement plus d'aigus , tona ouverte, avec un condo de 0,1uF qu'avec un classique 0,047uF. Par contre le son tona fermée est évidemment différent, la bosse dans les bas médiums n'est pas au même endroit selon la valeur du condo... Vu le prix, achètes-en de plusieurs valeurs et fais-toi ton idée
  12. blocbul

    Envie De Warwick

    Absolument, je joue quasiment tout le temps avec le potar des aigus au minimum
  13. blocbul

    Envie De Warwick

    Je pense que le côté brillant (high end) vient plutôt des micros. Pareil sur ma corvette $$, le son unplugged est plutôt mat et pourtant une fois branchée y a beaucoup de brillance. Et je n'ai pas le preamp MEC mais un Glockenclang 2 bandes.
  14. Je suis tombé là dessus : https://youtu.be/pB0F5rEBC3w J'ai appliqué sa recette et franchement c'est hyper convainquant !
  15. Comme les goûts évoluent et changent, la basse ultime pour toi un jour ne le sera peut être plus quelques années après ... Ceci dit, le confort et la qualité de finition font partie des critères indissociables d'un instrument que tu as envie de garder
×
×
  • Create New...