Jump to content

oreste

Membre
  • Content Count

    356
  • Joined

  • Last visited

About oreste

  • Rank
    Pro
  • Birthday 07/05/1990

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Lyon

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pour ce qui est des block inlays, Noguera saura très bien faire. J'ai une JB 5 cordes de chez lui avec block inlays et binding. Ce qu'il a fait sur la mienne est un mélange de Fender et Warmoth (sur les photos que tu as données) : au talon, l'inlay se rapproche de Fender et en 1ère case il est plus Warmoth. Je viens d'ailleurs de remarquer que c'est la mienne sur la photo d'accueil du site :
  2. C'est bon pour moi. S'il y a de la place en covoit' je suis partant. J'aurais bien pris ma contrebasse, aussi, pour tester des amplis (et faire découvrir l'instru à ceux qui seraient tentés, bien entendu). A voir s'il y a de la place dans une voiture...
  3. Je ne sais pas encore si je serai disponible mais si c'est bon, je n'oserai pas déroger à la tradition !
  4. Je suis quasiment certain de faire du snobisme orthographique. J'essaie de ne pas en faire, mais parfois j'échoue. En l'occurrence, ce n'en était pas. Je faisais juste remarquer que pour un discours qui dit refuser les prescriptivismes, il y a beaucoup de prescriptions - qui, de plus, ne sont pas argumentées. Pour ce qui est de l'expérience, il me semble que s'il suffisait d'avoir été élève pour être un bon enseignant, on ne s'embêterait pas avec des sciences de l'éducation. M'enfin...
  5. Eh beh ! Heureusement que tu "détestes tous les prescriptivismes", qu'est-ce que ce serait, sinon. D'où te viennent toutes ces connaissances si certaines sur la pédagogie et le développement des apprentissages ?
  6. Ce n'est pas du tout mon expérience. Mon entourage est au contraire très joueur et très amateur de calembours (mais j'ai conscience qu'il s'agit d'un entourage favorisé "éducation nationale/universitaire", je ne pourrais pas généraliser mon expérience) Je ne saurais pas dire si c'est la tienne ou la mienne qui est la plus proche de la réalité. Certes, il faudra l'apprendre, mais si on indexe la graphie des mots sur leur prononciation, l'apprentissage devient bien plus facile. On a énormément de graphies pour un même phonème. Si les mots s'écrivent comme ils se prononcent, il devient as
  7. Nous sommes d'accord. Même s'il me semble que l'usage pousse dans le sens d'une simplification (sans valeur morale) Ça dépend de ce qu'on attend d'un dictionnaire. Pour moi, la légitimité d'un dictionnaire ne provient pas de la graphie qu'il donne du mot (puisque, d'ailleurs, il est nécessaire de connaitre sa graphie - au moins en partie - pour trouver un mot dans le dico, ce qui rendrait son utilité pour le moins limitée) mais des différents sens qu'il donne à un mot. Mais, là-encore, je pense qu'un dictionnaire doit suivre les usages et intégrer tant les nouveaux mots que les nouveau
  8. Je me permets d'intervenir parce que c'est mon domaine d'expertise et je lis pas mal de contre-sens. Dire que la langue française serait une langue écrite est un non-sens aux yeux de la linguistique. Une langue est avant tout orale, ne serait-ce que parce qu'on prononce et entend bien plus de mots qu'on en lit ou écrit. L'écrit n'est qu'une manière de transcrire la langue orale. D'autre part, la langue appartient avant tout à ses usagers. Si la majorité des locuteurs se mettait à écrire - imaginons - "filosofie", quelle bonne raison aurions-nous de décréter que la "règle" (si tant est que
  9. Je veux bien mais ça fait plus de 300 pages. Y a-t-il des articles à lire en particulier ?
  10. oreste

    Rien A Dire

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/07/29/la-phrase-de-l-annee-du-prix-nobel-de-medecine-qui-n-existait-pas_4464238_4355770.html Article de 2014. Et le début du canular est, semble-t-il, encore bien antérieur
  11. Autant, je suis d'accord sur le fait de combattre les discours sectaires et pseudo-scientifiques, autant l'attaque personnelle me semble une méthodologie (puisqu'on en parle) plus que discutable. C'est justement en démontant le fond qu'on peut essayer de combattre le truc. Si c'est juste histoire de foutre en l'air une personne en déballant des infos privées, notre discours est-il vraiment plus légitime que le leur ?
  12. Le second degré marche lorsque ce que dit la personne est en décalage avec ce que l'on sait d'elle. Or, c'est précisément parce qu'on ne se connait pas que je considérais que tu voulais dire très exactement ce que tu as dis. Je ne pouvais pas considérer d'emblée qu'il s'agissait d'humour. Certains tiennent des propos similaires au premier degré, tu aurais pu être l'un d'eux. Je suis heureux d'apprendre que c'était de l'humour. J'aurais moi-même pu faire ce genre de blague, mais dans un cercle intime, avec pour interlocuteurs des gens qui me connaissent bien et qui auraient senti immédiate
  13. "On" ? Non, très peu pour moi. Je ne crois pas que la beauté de la victime "excuse presque" le ravisseur. Ni de près, ni de loin. Un commentaire qui n'est pas sans rappeler le fameux : "mais elle portait une jupe, c'est qu'elle cherchait un peu"...
  14. C'est marrant, en regardant tes photos, @jaydee, j'ai repensé à La ronde et autres faits divers de Le Clézio sans trop savoir pourquoi. Faudrait que je retrouve le bouquin pour voir. Peut-être le côté saturé. Dans mes souvenirs, la lumière a quelque chose de cru dans les nouvelles que je crois retrouver dans tes photos.
  15. oreste

    Envie De Warwick

    Ils parlent justement du bois du manche, pas de la touche
×
×
  • Create New...