Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 07/15/19 in all areas

  1. 26 points
  2. 22 points
    Petit bout d'un titre de Richard Bona... avec ma bn5!
  3. 20 points
    Craquage du jour : Attention c'est long..... Mais c'est bon !! ça fait 6 ans que je bosse en interim (presque sans arret) et là cela fait 3 mois que je travaille pour Velec system, une boite qui m'avait déjà prise l'année derniere pour une durée de 6 mois. Tout ce passe super bien, une super ambiance, une petite équipe de 30 personnes, de bon horaire, un boulot très sympa (l'entreprise conçois et fabrique des machines pour banque de france, bonduelle, herta, ect...enfin bref c'est très diversifié) Je me suis super bien intégré à l'équipe (j'suis un gars facile à vivre, toujours de bonne humeur, je rechigne jamais sur le taf, je fais des heures sup quand ils ont besoin de moi) Ils vont déménager car les locaux sont devenus trop petit. La semaine dernière le "big boss" m'a demandé de venir avec lui, pour tester un nouveau systeme de sablage en Belgique (le sablage de pièce est une de mes spécialisation dans la boite, et comme il n'y à que moi qui fait ça, il m'a invité à donner mon avis sincère sur ce nouveau procédé de sablage). Je pense que je lui ai fait économisé entre 200 et 250 milles euros du coup... Pas convaincu du tout pour ma part.. Ce matin, le Big Boss accompagné de mon chef d'atelier m'ont annoncé qu'ils n'allaient pas renouveler mon contrat d'interim pour ce mois çi !!! (Alors que j'ai bossé vendredi 1er novembre et même samedi matin !! 48 heures dans la semaine !!!) En fait ils ne veulent pas renouveller mon contrat interim car ils me propose un CDI !!!!!! Alors quand tu as 50 balais, et que tu trouves un taf qui te plais vraiment en CDI, et qui paie pas mal, ben t'es super content !! Allez santé à vous les potos !!
  4. 19 points
    Un petit bout de Scoop de confinement (Marcus)
  5. 19 points
    En fait si il pue, c'est qu'il a commencé à se décomposer auquel cas il ne sera plus bleu mais vert. Notre sang est rouge parce qu'il possède des cellules de couleur rouge : les globules rouges (ou hématies). Ceux-ci sont rouges car ils contiennent une molécule de couleur rouge : l'hémoglobine. Cette molécule est très importante pour le corps humain : il s'agit du transporteur à Oxygène, c'est à dire de la molécule transportant l'Oxygène dans notre sang. Sans elle, nous ne pourrions pas vivre... L'hémoglobine est rouge, parce qu'elle possède, afin de remplir ses fonctions, des atomes de Fer. Ce métal est de couleur rouge.C'est donc la présence de Fer qui explique la couleur rouge de notre sang. Qu'en est-il pour les Schtroumpfs ? Hé bien, il leur suffit de posséder la même molécule que nous, pour transporter l'Oxygène, mais avec un autre métal que le Fer au centre. Par exemple, si nous remplaçons le Fer par du Cuivre : le Cuivre est bleu. Donc une hémoglobine avec du Cuivre (appelons la "schtroumpfoglobine") serait de couleur bleu. Ceci est loin d'être stupide : de nombreux organismes, en particulier les crustacés, possèdent effectivement une hémoglobine de couleur bleu (nommée hémocyanine), et dont la couleur est due à la présence de Cuivre au lieu de Fer. Regardez mieux le prochain homard que vous mangerez, avant cuisson : vous verrez un gros vaisseaux sanguin dorsal, de couleur bleu... Regardons donc un peu la morphologie d'un Schtroumpf. Allez-y, imaginez-vous un Schtroumpf. C'est fait ? Bon, maintenant, j'aimerais attirer votre attention sur un point précis : les Schtroumpfs sont disproportionnés : ils ont une très grosse tête, sur un petit corps. Or les Schtroumpfs sont essentiellement des herbivores (ils adorent en particulier la salsepareille. Il est connu des biologistes que les herbivores se caractérisent en particulier par la possession d'un tube digestif nettement plus long que celui des carnivores (la digestion des végétaux est plus complexe que celle des animaux). Donc, dans le corps d'un Schtroumpf, il nous faut caser un très long tube digestif... Il ne reste alors presque plus de place, et en particulier pas assez de place pour des poumons performants. Conclusion logique : les Schtroumpfs respirent essentiellement par la peau. Ceci n'est pas étonnant, de nombreux animaux ne se servent que peu de leurs poumons (en particulier certaines salamandres et grenouilles). Scientifiquement, on parle de respiration cutanée. Cette respiration cutanée implique un fort réseau capillaire sous-cutané, c'est beaucoup de petits vaisseaux sanguins juste sous la peau. Le sang des Schtroumpfs étant bleu, si, en plus, il y a beaucoup de vaisseaux juste sous la peau, ceci explique parfaitement une coloration bleue de leur peau. Et comme le cuivre qui s'oxyde devient vert, un Schtroumpf mort devient vert. Voila. Sinon, ca va chez vous ?
  6. 19 points
    Bonjour à tous, Un petit topic pour vous présenter ma basse faite sur mesure par Eddy Gillon, un luthier français installé dans l'Yonne. Son FACEBOOK Le concept remonte a quelques années ou j'ai débuté la basse 6 cordes. J'en ai essayé plusieurs sans jamais trouver quelque chose qui me convenait à 100%. Dans ma tête, une basse 6 cordes devait avoir des spécificités vraiment très particulières: je voulais avoir un son moderne mais sans être froid, clair mais sans être agressif.... et puis il fallait que le manche soit fin, mais pas trop, que le SI soit bien défini, que l'espacement des cordes soit optimal et qu'il me permette de jouer aux doigts, en tapping ou même slap (même si j'en fait rarement) sans difficultés. Bref, un bordel avec beaucoup de choix et de décisions à prendre... Comme je ne savais pas trop ou commencer et qui aurait les réponses à mes questions, j'ai fait au plus simple: je suis allé voir Eddy Gillon, un luthier ami à moi qui révise tous mes instruments et qui a lancé son affaire à son compte depuis 3 ou 4 ans. Eddy a déjà fabriqué plusieurs guitares dont 1 pour un autre mes amis donc l'idée est arrivée assez vite sur la table. Eddy n'avait jamais fait de basse donc le projet lui a plus également. Le plus passionnant dans cette aventure a été la conception. Il faut comprendre que TOUT a été fait sur mesure et adapté selon mes goûts et ma morphologie. Si je suis arrivé dans l'atelier d'Eddy avec l'idée "d'une JB 6 cordes", tout le reste était à définir: le corps, le manche, la largeur, le placement des micros, des potards.... Une fois les bois choisis (par moi! et que des bois français locaux), et la forme globale de la basse dégrossie, nous nous sommes posés et j'ai du faire semblant de jouer pour déterminer la position des boutons par rapport à mes mains, mon instinct, là ou j'imaginais qu'ils seraient positionnés... Ensuite il y a tous les choix auquel on ne pense jamais: le nombre de frettes, le types de frettes, le radius, l'écartement des cordes. le profil du manche.... franchement, c'était un peu prise de tête parce que ce n'est pas forcément des question qu'on se pose quand on cherche une basse. En général on regarde d'abord la forme, l’électronique, les bois... mais comme nous étions sur une 6 cordes et que je ne voulais pas me louper, toutes ces questions étaient légitimes. Et puis je voulais un instrument simple et facile à jouer, et surtout adapté à moi ! Au final voici les specs après moultes et moultes discutions. - diapason 889 mm (35 pouces) - manche conducteur érable ondé (inséré entre le dos et la table) - dos en alune échauffé (alder splated pour les anglicistes ;) - touche érable échauffé (maple splated) - table en platane (lacewood) - rampe entre micros amovible en érable (chute bois de la touche) - micros et électronique Delano 3 bandes + 1 swtich par micro (double/simple/parallèle) + 1 switch de sélection des médiums. - sillet laiton - frettes inox posées hot-dog (en retrait du bord et arrondies avant frettage) - repères phosphorescents (tranche et touche) - chevalet Hipshot - Finition "Amber" avec vernis mat - Espacement des cordes 16.5 mm Ensuite, la fabrication commence..... J'ai pris réception de ma basse la semaine passée et je ne pourrais être plus heureux. Dès les premières secondes, j'ai su que j'avais fait le bon choix. La basse est vraiment facile et simple à jouer. Le manche est parfait (nous sommes partis, à ma demande, sur une sorte de mélange des manches Ibanez et des Modern C de chez Maruszczyk). L’électronique Delano est top, bien polyvalente et je peux absolument avoir tous types de sons. J'ai demandé une rampe parce que pourquoi pas ! C'est assez cool et rend le jeu plus rapide aussi. Voilà, je pourrais écrire plus mais à part vous dire que je suis content, je souhaite quand même insister sur le fait que passer par un luthier, c'est vraiment une expérience à part. Cette basse est partie de ce que j'avais dans ma tête et certains choix ont été corrigés par un avis professionnel. Eddy est vraiment un artisan incroyable, passionné et qui aura toujours une idée ou une proposition à vous faire pour trouver LE bon choix. Chacune de mes visites ne devaient durer qu'une heure ou 2 et au final duraient 5 ou 6 heures !! Et je vous laisse avec quelques photos de la basse terminé, et ma tronche aussi, parce que écrire c'est bien mais là j'ai une série d'accord à apprendre
  7. 18 points
    Une cover d'une compo, ça rentre dans quelle catégorie?
  8. 18 points
    Bon, après pas mal de galères techniques, je poste en première mondiale ici ce cover de Runaway... C'est loin d'être parfait, de petites erreurs, mais si j'ai l'habitude de m'enregistrer, je n'ai pas celle de me filmer!! Puis même synchro, le son et l'image ne semblent pas l'être tout à fait
  9. 18 points
    Bonjour à tous, J'avais, dans un moment de colère et de frustration, annoncé l'hospitalisation de mon père en réanimation avec coma artificiel et intubation. J'ai l'immense joie de vous annoncer qu'il en est sorti hier soir et qu'il est dans un service post-urgences. Reste une rééducation qui sera longue. Toutes mes pensées vont à ceux dont les proches sont malades et aux malades eux-mêmes.
  10. 17 points
    Comme la plupart ici, je suis bassiste mais ma principale activité en dehors de la scène est mon studio. Je réalise beaucoup de mixages et de prémasterings. Je vais peut être un peu dévier du sujet mais comme on y est... ;-) Cette surcompression omniprésente est un réel problème. Mon métier est la musique. Je vis de ça depuis 1999. Je supporte très peu d'écouter de la musique produite ces dernières années. C'est fatiguant. Même à très faible volume, la musique est devenu très fatigante à écouter. Evidemment, c'est pas une généralité mais une grande majorité. Quand les clients se pointe avec des cd de "références" et que leur seul but est que leur cd sonne aussi fort que des productions mixées et prémasterisées par des espèces de brutes cinglés de la compression, je stoppe et je leur fais faire une petite expérience qui règle le souci en 2 mn. Comme l'oreille aura toujours tendance à penser que le morceau qui sonne le plus fort sonne mieux, je leur fait écouter le prémaster A avec le niveau que je juge suffisant, et ensuite, la version B avec le niveau qu'ils voudraient. Evidemment, ils vont préférer le plus fort. Et puis, je leur propose une troisième version C. En fait, il n'y a pas de version C, c'est en fait la version A mais je ne leur dis rien, je compense la différence de niveau entre la A et la B en baissant la B afin que les deux soit au même volume mais ça, ils ne le savent pas. Les deux versions sont donc au même volume mais dans 100 % des cas, ils préfèrent de loin la version A, la moins compressée, bien évidement. J'ai rien inventé, évidement, beaucoup d'ingénieurs son soucieux de ce problème utilisent cette technique. C'est comme ça, il faut faire de l'éducation... Punaise, on a un bouton de volume, c'est pas pour l'utiliser entre 1 et 2. Je me bats contre ces volumes complètement inutiles qui détruisent la musique. C'est pas assez fort ? Montez votre bouton de volume, c'est bien assez compressé comme ça, même avec ma version A.... Le fait que le son soit tellement compressé est devenu "normal" et même recherché alors que c'est une pur connerie. Tout ou presque est devenu fatigant à écouter. Et plus je vieilli, moins je supporte ça. Heureusement, les différentes plateformes sont de plus en plus strictes (si on peu appeler ça "stricte") et ceux qui ne se tiennent pas aux règles auront un son tout petit. On le voit encore beaucoup sur des trucs posté par exemple sur Youtube récemment. Les gars, en ne voulant pas jouer le jeu, ont voulu être fort, ont monté les niveaux en compressant comme des brutes. Au final, non seulement, il n'y a plus aucune dynamique, c'est plat, mais en plus, le volume est finalement tout faible du fait que Youtube à baissé le volume pour arriver à leur préconisations. Y a qu'à voir dans les statistiques avancées de Youtube (clique droit sur la roue dentée pour ceux qui ne connaissent pas) et on peut voir les pénalités de volume appliquée. Bien fait pour eux... Mais,..... Pour autant, je ne déteste pas la compression, bien au contraire. C'est surtout leurs mauvaises utilisations qui est insupportable. Le nombre de pistes que je reçois de la parts de musiciens qui ont cru bon de prétraiter leur pistes avant de me l'envoyer,.... C'est fascinant pour moi cette volonté que certains ont parfois d' envoyer un son tellement compressé alors que quand j'insiste pour avoir la piste brute,.. c'est tellement bien... Malgré la mauvaise utilisation que beaucoup de gens en ont, c'est un superbe outil si il est bien utilisé. Un chanteur qui gère mal la distance avec le micro en studio, une légère compression discrète pour compenser et hop... Parfois, il faut aller vite et on a pas forcément le temps à passer à suivre des niveaux de piste à la main. Par exemple, à la basse, sur scène, mon compresseur est activé 100 % du temps mais je considère que le compresseur ne devrait en aucun cas être utilisé pour corriger un manque de maîtrise de la dynamique de son jeu. Ca, c'est au bonhomme qui tient la basse de régler ça avec ses doigts. Sur la basse, en live, j'utilise une compression extrêmement discrète. Compression parallèle, Side chain avec coupe bas pour moins de pompage, petit ratio, softknee, etc... Du coup, c'est très subtile et je m'en sert juste pour mettre en valeur les transitoires d'attaques. Ca me permet d'avoir une découpes des notes légèrement mise en valeur d'une manière qu'on ne pourrait apporter au doigts. Juste ce petite truc qui fait que l'attaque est à peine plus incisive. Est ce indispensable ? Bien qu'il est allumé 100% du temps, clairement non. Je pourrais m'en passer. Ca m'apporte juste un petit truc en plus. A la question "Compresser, c'est tricher ?" En fait je pense qu'on ne peut tout simplement pas tricher. Une dynamique mal gérée par le joueur sera peut être atténuée par un compresseur au détriment d'un manque de vie et des effets de pompages mais un mauvais jeu compressé ne devient un bon jeu ;-) Après, je dis pas, bien que je préfère les compressions "discrètes" plus comme un traitement léger qu'autre chose, la compression peut être utilisée comme un effet avec des réglages plus prononcés et ça peut être intéressent mais quand ça respire, c'est quand même vachement bien ;-) PS: Heuu, je crois que j'étais un peu long.... Pardon ;-)
  11. 16 points
    Je la poste dans le forum, pas juste car je suis dedans mais parce que Charles a vraiment fait du beau boulot de montage là! Wow! Ca vaut la peine de la regarder, je ne m'en lasse pas!
  12. 16 points
    Ben tu vieilli mon gars... Ca nous arrive à tous ! J'adore vraiment composer la "meilleure ligne" possible. J'ai pris un pied énorme a refaire des lignes complète sur le répertoire d'un groupe. C'est franchement ce que je préfère. Mais le live, avec des potes - quand il n'y a pas que les problèmes sus-cités au dessus - ca reste le panard ultime. La magie de l'éphémère et du présent. Quelques bières pour arrondir les angles, au top. Trouver des zikos avec qui le feeling passe est ce qu'il y a de plus compliqué. Me suis épuisé dans une masse de projet avant de (re)trouver les bons collègues. Et pour les pains... 80% des gens ne les entendent pas... et s'il y a en a un... Tant pis !
  13. 16 points
    Une petite Bacchus bien sympa :
  14. 16 points
    Un peu tendu la dessus
  15. 15 points
    Y a deux immeubles de 6 niveaux. La règle à l'entrée des immeubles est la suivante : à chaque étage y a une porte avec un panneau qui explique ce qu'on y trouve, et une fois qu'on passe la porte on peut plus ressortir, quand on monte un étage on ne peut plus redescendre. Premier immeuble, une nana entre et lit au RDC : "ici, les hommes aiment le sexe". Elle monte un étage histoire de voir : "ici les hommes aiment le sexe et sont romantiques". Elle monte encore un niveau : "ici les hommes aiment le sexe,sont romantiques et veulent se marier". Etage suivant : "ici les hommes aiment le sexe,sont romantiques, veulent se marier et avoir des enfants". Elle continue sur sa lancée toute heureuse : "Ici les hommes aiment le sexe,sont romantiques, veulent se marier, avoir des enfants et sont riches". Elle décide d'aller au dernier niveau, se disant que c'est le gros lot qui l'attend. Au dernier niveau, y a pas de porte, mais juste un panneau : "CONNASSE IL TE FAUT QUOI DE PLUS ?" Second immeuble, un homme entre et lit au RDC : "ici, les femmes aiment le sexe". Et personne ne sait ce qu'il y a dans les étages supérieurs.
  16. 15 points
    En cette période très particulière et difficile pour beaucoup de monde, je m'interroge sur ma capacité à aider, à réagir et à continuer à partager en tant qu'artiste et pédagogue. Je ne vais peut être pas sauver des vies mais je souhaitais contribuer à ma manière. Toutes les ressources de mon site sont donc en accès gratuit jusqu'au 31 mars 2020 Plus d'info ici : générosité collective En espérant qu'on puisse mettre des projets inédits en place ;).
  17. 15 points
    Et la version finale! Pour l'instant j'ai pas trop testé, j'ai une lampe qui a claqué sur l'ampli 30s après avoir commencé à jouer... ref je verrais demain.
  18. 15 points
    Bon, je tente la deuxième vidéo, courte, j'ai moins galèré pour la réaliser!! C'est un plan de slap cool avec des points d'appuis différents, sur un playback que j'ai fait avec GarageBand. A+
  19. 15 points
    J'ai un peu galéré avec le score de Bertrand, sur mon petit écran... La même que Spee ! J'ai pas pu résister, j'aime trop cette chanson.
  20. 15 points
    Ca faisait longtemps que je voulais apprendre ce morceau. En vrai il faut être désaccordé un demi ton pour jouer la vrai ligne, surtout la partie avant le refrain, mais tant pis. Le plus dur c'est le pont avec la basse seule en aveugle, pour retomber sur le temps c'est chaud ! surtout que le morceau accélère après donc pas possible de mettre un clic. Mais en même temps, c'est pour ce pont que je voulais le jouer
  21. 15 points
    Allez je me prête au jeu aussi, avec un petit cover du super groupe Lettuce avec ma Flea... Je pensais pas que se filmer tranquillement chez soi pouvait mettre la pression... mais si ! J'ai l'impression d'être toujours devant et jamais vraiment bien dans le groove du morceau... y'a encore du boulot !
  22. 15 points
    Alors là je trouve l’exercice ultra difficile , je ne suis pas trop défi, mais je suis joueur... J’ai donc suivi la consigne, fait rec et décidé de me laisser guider par le son uniquement et je ne suis vraiment pas convaincu ... Il faut arriver à accepter le constat je ne sais pas si je vais laisser traîner cela bien longtemps , Heureusement que Virginie est là pour m’encourager . @philojulius Je pense que c’est ce que tu as très bien fait, l’ami, mais toi tu es beaucoup plus philosophe !
  23. 15 points
    Robbie Sheakspear bass cover.Gregory Issacs au chant Musique de ma jeunesse Enregistrer avec un phone S6edge Et tout au pouce (en meme temp,je peux pas faire autrement ...lol) L ampli un peu fort peut etre...
  24. 15 points
    Bon ben; pour une fois, je slap pas, Dean Town!!! (je l'ai apprise avant-hier soir, 2 heures pour l'apprendre, 5 heures pour le montage de cette vidéo )
  25. 15 points
    Je voulais rester célibataire
  26. 15 points
  27. 15 points
    Du coup je mets celle là elle est raccord.
  28. 14 points
  29. 14 points
    Ça dépend du style du soir... Mais c'est parfois plus loin du sweet spot, ou plus près. Question de feeling. Et pile poil dessus quand il faut être efficace. (Je réponds a la fois aux 2 protagonistes du dessus )
  30. 14 points
    Incroyable, y'avais pas de topic sur ce grand bassiste ! Comme il est en ce moment confiné comme nous, il se mets à la cool devant sa webcam nous faire des play through ... c'est si simple et efficace, fluide, détendu ... maitrise totale.
  31. 14 points
    L'ébauche à tout à l'heure, je pars en réunion !
  32. 14 points
    Un cover d'un track magique d'Herbie. Ca date d'il y a 10 ans je pense. Chris à la drum et Jo au Rhodes. Je fais donc la bass Tout ça en live oneshot. Ma Pb de 77, en direct dans une Studer du stud' de Jo. C'est moi qui fais aussi la partie vocod, en over dub bien entendu. Chaud de retrouver le sound d'Herbie mais bon on avait bien rigolé Vous avez le droit de vous moquer de mon timbre analosynthétique Suis un peu en avant je pense. On la reprend speed en plus... Mais comme je viens de retrouver ça dans mes archives je partage. Et ça va bien avec mon avatar. Merci Herbie pour ton sound qui claque!
  33. 14 points
    Ca fait déjà plus d'un mois que nous sommes confinés ensemble avec ma copine et on avait envie de faire quelque chose qui mélange nos passions respectives.Voici notre arrangement pour danseuse et bassiste du morceau Homenagem Ao Malandro de Chico Buarque :). C'était l'occasion pour moi de travailler les tournes samba à la basse (pas simple du tout!). J'ai bien bossé sur les conduites de voix aussi (3 voix tout le morceau :)).
  34. 14 points
    La petite dernière ! Notre ami Bernard Edwards ne fait pas de cadeaux... Tout plein de subtilités dans ce morceau jusqu'à la dernière seconde ! A vos commentaires les amis !
  35. 14 points
    En fait j'envoie rarement de vrais Covers, c'est toujours des trucs à la con sur des bassless, ou des trucs perso... Un vrai cover pour clôturer la journée ! Comme je gratte sur la Pbass avec des FLATS ... Runaway, Ligne devenue mythique pour les amoureux ... perso je suis Fan ! Quelle belle ligne de basse ! Il me manque un ou deux embellissements, j'avais écrit le relevé texto, je ne le retrouve plus, pi j'ai la flemme, Po grave, il est trop tard ! Il me semble avoir entendu une très belle version de @guerba, ya un an ou deux ....
  36. 14 points
    Tain .. vous m'avez donné envie de ressortir la PBass ! Un Bassless sympa trouvé sur la toile sur 4 accords. Partie perso.
  37. 14 points
    Hello, les copains ! Voici une version de "Imagine" que j'ai enregsitrée de manière confinée ! :-) En espérant que vous apprécierez... Prenez soin de vous !
  38. 14 points
    Message d'un ami bien renseigné dont la soeur est copine avec un gars qui a pour ami d'enfance une meuf qui bosse chez Burger King Saint-Michel et qui sert souvent un client qui est dentiste dans le coin et qui s'occupe d'une dame qui souffre de gengivites aigues, et qui bosse dans un bureau en face du Senat, et de son bureau elle peut voir dedans avec ses jumelles et elle sait bien lire sur les lèvres et hier ils auraient dit qu'en gros à partir de mardi 8h, on allait devoir sortir de chez nous entièrement nus pour faire nos courses, car le virus fusionne avec le coton. Donc voilà, vous êtes prevenus.
  39. 14 points
    Un peu de boulot ce week-end. Reprise du talon de manche que j'ai bêtement entamé. le talon arrondi dans le neck-pocket carré, ça le fait moyen... J'ai une chute d'acajou qui traine, donc je rabote le talon de 5mm pour effacer quasiment le mauvais galbe. J'intercale un placage en poirier noir pour chercher un effet de style. Titebon et serre-joint plus tard: Après le passage à la rape, lime, racloir et abrasif, j'ai un nouveau talon plutôt sympa: Je suis content du résultat même si ce n'est pas parfait: Dommage que je n'ai pas eu un bout de placage érable, ça aurait fait un beau sandwich, et un plus joli contraste entre le corps et le manche. Sinon, le manche est fixé, les défonces sont faites et les cables peuvent circuler... Il reste le talon qui est trop haut coté table... Je vais faire un montage à blanc pour regarder si je rabote dessus ou dessous.
  40. 14 points
    Certainement déjà faite... mais bon! Un homme est assis dans un stade de rugby, c’est la finale de la coupe du monde et toutes les places sont vendues depuis des mois. A côté de lui, une place est vide… Visiblement très irrité, le gars assis de l’autre côté de la place vide lui demande à qui appartient la place, car c’est quand même honteux de laisser une place vide le jour de la finale. Effectivement l’homme lui répond que c’était la place de sa femme et qu’ils allaient à chaque match depuis qu’ils étaient mariés mais elle vient de décéder… Le gars très gêné s’excuse et lui présente ses condoléances. Puis il lui demande : – Personne de votre famille n’a voulu vous accompagner ? – Ben non, ils sont tous à l’enterrement….
  41. 14 points
    Quatre hommes et une femme, tous catholiques, prennent le café sur la place Saint Pierre à Rome.Le 1° homme dit à ses amis :– Mon fils est prêtre. Quand il entre dans une pièce, tout le monde lui dit « Mon Père »Le 2° susurre :– Mon fils est évêque. Quand il entre dans une pièce, les gens lui disent « Monseigneur »Le 3° réplique :– Mon fils est cardinal. Quand il entre dans une pièce, chacun s’incline et dit « Votre Éminence »Le 4° assène, sur un ton définitif :– Mon fils est le pape. Quand il entre dans une pièce, les gens l’appellent « Votre Sainteté » !La femme catholique sirotait son café en silence …Les 4 hommes lui demandèrent alors avec ironie : « Et vous ? ».Elle répondit avec un fin sourire :– J’ai une fille,– Mince– Grande– 105 cm de tour de poitrine– 60 cm de tour de taille– 90 cm de hanchesEt quand elle entre quelque part, tous les hommes disent : « Oh Mon Dieu » !
  42. 13 points
    Hi everyone ! Une basse qui n’avait pas eu sa review alors qu’elle est dans mes mains depuis bientôt trois ans. Je suis impardonnable. Réparons l’impair ! Une review de plus donc, pour mon excellente IBANEZ ATK 1200 Prestige. Comme toutes mes basses, c’est une originale, un engin décalé qui sort des normes. Pourtant, la gamme ATK, qu’Ibanez produit depuis près de trente ans, est maintenant classique. La marque nippone avait identifié à l’époque un trou dans le marché : une Stingray pour les pauvres. Le concept, copié chez Musicman donc, c’était la troisième gamme de Leo Fender : des basses équipées d’un seul micro double placé à un emplacement précis, le sweet spot, et dont la patate était fournie par une électronique active. Succès remarquable depuis la fin des 70s. Ces basses au son très agressif et présent répondaient à l’évolution des styles musicaux et ont servi de grands musiciens. Jouées aux doigts, au pick, en slap, elles ont amené un son très reconnaissable. Un bon gros son en boule, chargé de médiums (la position de micro) mais aussi de graves et d’aigus (le preampli intégré). Bref, il n’existait pas en 90 d’équivalent accessible. Ibanez l’a vu et a crée l’ATK, pour « attack ». L’agressivité, la présence, l’articulation. Le sens même de ces basses, c’est l’attaque, comme leur modèle. Bien vu Ibanez, les ATK sont toujours des basses de référence. Celles que le propriétaire de Stingray emmène pour le spare du concert, et même des instruments principaux puisque le clone est réussi. Une grosse basse qui tabasse, avec un son qui tabasse. Mon ATK a des caractéristiques qui font mentir ce concept, la rendent originale... et ont entraîné son échec commercial ! Premier point, ce n’est pas une basse d’entrée de gamme. En fait, le tarif catalogue a sa sortie en 2011 était pratiquement le même que celui de ses modèles américains de chez Musicman. Deuxième point, elle est dotée d’un micro manche en plus du pavé sur le sweet spot. Bon, ça aussi Musicman le fait maintenant, mais ça casse le coté plug and play. Bref, c’est une ATK qui n’est plus vraiment une ATK. Elle avait d’ailleurs été accueillie avec beaucoup de circonspection, y compris ici sur OB : Ce n’est pas le premier essai d’Ibanez de produire une ATK haut de gamme. Il y eu une 1300 Prestige déjà vers 99, les 700 coréennes, et même une série spécifique ATKUSA avec un manche à la construction très particulière. Comme cette Prestige MIJ, ces instruments sont valables, mais rares. Ce qui est chouette, c’est que comme tous les instruments un peu haut de gamme qui ne se vendent pas bien et ne sont pas des Fender, ça s’acquière pour beaucoup moins cher que le tarif catalogue ! Moi, je l’ai voulue dès le premier jour cette ATK Prestige et le meilleur moyen de gérer ses fantasmes, c’est de les assouvir ! Je m’en félicite depuis trois ans. C’est un super couteau Suisse dans mon cheptel limité et tout simplement une super basse. 0 - Photos Elle est très belle et elle pue le bon goût. Le style est traditionnel, quelque par entre une Stingray et une Lakland 44-02, avec une différence majeure au niveau de la tête, en configuration 2+2 pour l’Ibanez. Elle est clairement identifiable comme une ATK bien sûr, mais une ATK moderne, dont les mensurations du corps et de la tête sont à la baisse par rapport aux originales : Quelques zooms sur des détails intéressants. La jonction corps/manche : Le gros chevalet : Les vis de fixation et les belles pièces du manche : L’électronique : Les deux pièces de frêne : Les mécaniques Gotoh : Avec son pote Trace Elliot, qui l’aide à casser les murs de ma maison : 1 - Caractéristiques Bon, y a beaucoup de choses à dire. Pour faire simple, c’est une 4 cordes active haut de gamme à construction traditionnelle, avec une configuration micro type Musicman HS. Pour le détail, voici : Date de naissance : 13 août 2013 (tampon du QC). Elle est lion, comme moi ;-) Construction : manche vissé 5 vis avec ferrules encastrées Bois du corps : frêne, deux pièces bien veinées et bien symétriques Bois du manche : érable sur quartier, 3 pieces Profil : C fin Bois de la touche : érable sur dosse (touche rapportée) Radius : 9,5 pouces (idem Fender US modernes) Sillet : Graphtech Black Tusk XL, fixe Largeur au sillet : 42 mm (idem PB) Frettes : 22 jumbo Trussrod : double action, écrou de réglage au talon avec barillet type Musicman Nb de cordes : 4 Diapason : 34" , standard Finition : verni gloss pour le corps et la touche, satiné pour le dos du manche. Pickguard : transparent Accastillage : mécas ouvertes Gotoh GB11W, chevalet classique sur plaque géante, montage des cordes à travers le corps Micros : trois humbuckers passifs à aimants céramique en lame « CAP Sonic Arch » dont deux côte à côte, rassemblés dans le même boîtier. Micros cintrés au radius des cordes. Précisément, ce sont un SAH4 (Sonic Arch 4) et un DH (double humbucker). Balance micros : un potard avec cran milieu Electronique : preampli ATK N3. vol/balance/graves/mids/aigus + un switch trois positions pour le micro double. Pile : 9V, dans un logement dédié sans outil Cette ATK de luxe est fournie avec un très beau flightcase farci de goodies, avec moumoute kitch inside : Les goodies marqués Japan partout : Le noutil prestigieux : 2 - Confort de jeu Poids : 4,2 kg. Ça pouvait pas être une plume avec tout ce bois, ce métal et cette électronique, mais elle s’en sort pas si mal. Equilibre : impeccable. Le corps est lourd, la tête est courte et le manche est léger Accès aux aigus : pas mal pour une vissée. Le talon échancré et la corne inférieure écartée permettent d’aller au bout des 22 frettes Accès aux contrôles : ils sont nombreux mais bien disposés. Pas trop d’hésitation. Profil du manche : c’est un manche moderne, fin, avec une touche peu bombée. Par contre, c’est un manche relativement large avec ses 42mm au sillet. Pour la référence, il est très proche de celui d’une Fender PB US actuelle, juste un poil moins épais. En gros, c’est une 4 cordes classique, ni plus ni moins. Posez votre Fender et attrapez cette ATK sans temps adaptation. 3 - Qualité de la lutherie A ce chapitre, c’est vraiment la fête. Tout est parfait, du choix des bois à la finition, en passant par la construction. Le « hand made in Japan » est une vraie plus-value par rapport aux gammes standard chinoise et Premium indonésienne. On a fait la comparaison Prestige/Premium ici : L’ATK Prestige est aussi haut de gamme que possible. Un vrai bel instrument, fiable, facile à régler et fait pour durer. En détail : Courbure du manche : irréprochable, un bijou. Trussrod : du tout bon avec son accès facile au talon, sa souplesse de fonctionnement et son type (double action), qui ne génère pas de contrainte sur le bois autre que l’effet sur la courbure. Qualité du frettage : parfait. Action globale : aussi bas que l’on souhaite. Je joue bas et cette Ibanez peut descendre PLUS BAS que mes habitudes. Le pied total. Finition du corps et du manche : du verni de luxe, profond, transparent et épais. Au chapitre des petits trucs sympas : - le sillet Graphtech est impeccablement ajusté en sortie d’usine - les potards et le switch sont super costaud et bien freinés - les mécaniques, sans jeu, qui tournent elles aussi comme dans du beurre frais - les deux vernis du manche (gloss sur la touche, satiné au dos) se rencontrent au dos de la tête, au niveau de la volute. Super classe - la tête reçoit un fin placage de frêne pour masquer les trois lattes du manche. Pour parfaire la séparation, une fine couche de bois sombre est même intercalée sous le placage (c’est pas tous les jours ça !) Au chapitre des trucs moins sympas, y a RIEN à dire. C’est un sans faute et c’est rare, même à ce prix. 4 - Son Alors, comme on l’a vu dans la présentation, le concept est celui d’un dérivé de Musicman Stingray. Elle empreinte à cette dernière l’emplacement de son micro principal, qu’on dit placé sur le « sweet spot » : l’endroit où il faut mettre un gros micro double pour obtenir pêche et présence, sans sacrifier les graves grâce au micro double câblé en parallèle. La comparaison s’arrête là parce que même si la Stingray existe en configuration à deux micros, elle est toujours associée à un sélecteur et non à une balance comme ici (pour ça, faut lorgner du côté des Bongo). Les micros CAP sont notamment identiques aux Grooveline et Ashula. Voilà ce que dit Ibanez a leur sujet : "The CAP EFX-N2 (Extended Full Range) is a passive humbucker that is well suited in both neck and bridge positions. They use ceramic magnets, and are designed to have a balanced tone across each string. We use these pickups for both 4 and 5 string basses. The Grooveline basses use the CAP-SAH4 (Sonic Arch 4) for 4 strings and CAP-SAH5 (Sonic Arch 5) for 5 strings. The Sonic Arch pickup is a single sized passive humbucker with a blade polepiece and ceramic magnet. They have a well balanced traditional tone that suits any style of music. Our new ATK basses use the CAP-DH (Double humbucker). Ceramic magnets again, this time there are two humbuckers contained within one pickup. This one is my personal favorite. This pickup can be split to have the rear humbucker only, both humbuckers, or front humbucker only using a three way switch. This one is designed for the bridge position only. Comparing to other traditional sounding basses, I have gotten a Jazz bass sound in the bridge position (good for tight, funky playing), a Music Man sound (great for slapping) and a P-bass sound (great for pick playing or finger playing metal and hard rock) all with very minor switch and EQ adjustments." Bon, bla bla bla. Ce sont des micros passifs full range modernes qui ne génèrent pas de hum. Cette ATK a trois micros. On peut isoler chacun d’entre-eux ou les combiner deux par deux, ou tous les trois, et corriger l’équilibre des fréquences avec l’égalisation trois bandes boost & cut. Il y a donc l’embarras du choix ! Perso, mes combinaisons de micros préférées sont le double seul (H) pour le jeu aux doigts, les trois micros (J1+H) pour le slap et les deux micros extérieurs (J1 + J3) au mediator. Allez, voilà du son avec mes doigts. Le mode SR (double seul) , aux doigts puis en slap : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/steelssr.mp3 Mode SR, au pick, d'abord soft puis plus appuyé : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/softpicksr.mp3 Le mode JB (micros extérieurs) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/agressivejb.mp3 Enchainement JB->SR->PB avec de roundwound nickel : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/jbsrpb.mp3 Enchainement PB->SR->JB avec des TI Jazz Flats : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/atkflats.mp3 Au pick, en appuyant, avec le double hulcmbucker seul et avec un peu de boost sur les trois fréquences : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/bourrinnos.mp3 Passage en revue des modes aux doigts : - J manche (PB) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishp.mp3 - double splitté (J chevalet - Jaco) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishj.mp3 - double splitté (J milieu) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishjneck.mp3 - J chevalet + J milieu (SR) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishsr.mp3 - J manche + J chevalet (JB) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishjb.mp3 - J manche + J milieu (Rick) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishric.mp3 - les trois J : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/fishjsr.mp3 Passage en revue des modes avec un slap RHCPepperesque : - micros manche : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/pb.mp3 - micro double : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/sr.mp3 - micro manche + micro manche du double : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/ric.mp3 - micro manche + micro chevalet du double (grand écart JB) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/jb.mp Cover de Faith No More avec les trois micros ON, au pick, pour illustrer la force, la présence, la lourdeur et la vie de la belle : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/79-ATK/diggin.mp3 Petit comparo qui ne mange pas de pain entre deux basses qui n'ont rien à voir ! L'ATK Prestige, en mode JB (comprendre avec le J manche et le J chevalet) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/80-SB500/comparoJBatk.mp3 Une vraie JB, (Yamaha Superbass de 81), tout à fond : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/80-SB500/comparoJBsb.mp3 Elles ont le même type de corde donc c'est surtout un comparo entre des single coils traditionnels (et vieux) de la Yam et les mini humbuckers neufs de l'ATK. Bien sur, j'ai normalisé les volumes ! Petit son comparatif slap et doigts entre - le mode JB : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/81-atk/ebstringsjb.mp3 - le mode SR : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/81-atk/ebstringssr.mp3 Attention, il n'y a pas de boost au préamp, ce qui est haituel pour une JB, mais pas pour une SR ! Petit groove avec la configuration particulière des deux micros coté manche (J1 et J2 dans ma terminologie) : https://megacerebral.com/kascollet/reviews/81-atk/pafj1j2.mp3 Un peu de tout en video, à travers mon Trace Elliot 1210 :
  43. 13 points
    Avec les piercings... ...La symétrie asymétrique...
  44. 13 points
    Bien longtemps que je n'avais posté ici. Je n'ai pas de canapé mais un fauteuil, avec un coussin, que le chat de la maison apprécie particulièrement. Alors je vous mets des photos du chat.
  45. 13 points
    Cover en Groupe .....
  46. 13 points
    Un petit cover d un morceau de Carla Bley avec Mister Swallow . Je joue sur mon Ibanez SRH505 fraichement reçue . Elle est accordée en E A D G C . Je boucle avec mon Boss RC10 .
  47. 13 points
    Je trouve la demarche vraiment interessante. du coup je participe malgré mes problemes de main droite.
  48. 13 points
    Maman Tigre et bébé tigre sont près de la rivière. Il faut traverser, les proies sont de l'autre côté. Bébé « noooon, j'ai trop peur de finir comme Égory.» Maman « Égory, mais c'est qui ça ?» Bébé « mais maman tu sais, le tigre Égory qui est mort noyé » Je suis déjà dehors.
  49. 13 points
×
×
  • Create New...